Nouvelle recette anti-taches brunes!

Nouvelle recette anti-taches brunes!

Au retour des vacances, nous sommes souvent confrontées aux taches brunes qui apparaissent avec le soleil. Pour lutter efficacement, je vous ai concocté une nouvelle recette qui a fait ses preuves.

Un petit sérum très facile à réaliser, toute seule dans votre cuisine :

Ingrédients pour 30 ml :

Huile végétale de Rosier Muscat 13 ml
Huile végétale de Busserole 10 ml
Huile végétale de Lys blanc 5 ml

Huile essentielle de Céleri 30 gouttes
Huile essentielle de Carotte 30 gouttes
Huile essentielle de Géranium Rosat 10 gouttes

Dans un flacon propre et désinfecté, idéalement muni d’un bouchon compte gouttes, versez les ingrédients les uns après les autres, n’oubliez pas d’ajouter 15 gouttes de Vitamine E pour conserver votre préparation et c’est tout.

Utilisation : Chaque soir, après avoir secoué votre sérum, versez une ou deux gouttes sur les taches à traiter et massez quelques minutes pour qu’il pénètre bien.
Pour plus d’efficacité, tous les 3 ou 4 jours, passez une rondelle de citron sur les tâches à combattre et laissez sécher. L’acide citrique aidera à les éclaircir, le lendemain soir, reprenez l’application de votre sérum maison.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine, d’ici là… Prenez bien soin de vous!

Comment lutter contre les cernes?

Comment lutter contre les cernes?

Je vous ai déjà parlé de l’utilisation du bicarbonate de soude comme produit de cosmétique, notamment en gommage doux pour le visage ou le corps.

Mais pas seulement, le bicarbonate de soude est LE produit indispensable, que chaque femme doit avoir chez elle. Grâce à ses nombreuses qualités, le bicarbonate de soude entre dans la composition de nombreuses recettes de masques de beauté, que ce soit pour éliminer les points noirs, les pellicules, laver les cheveux, etc. Le bicarbonate de soude est un concentré de vertus beauté !
Aujourd’hui je vais vous donner une astuce très efficace pour atténuer et éliminer les cernes sous les yeux. Grâce à cette astuce, oubliez les traces de fatigue liées au manque de sommeil, les poches qui se forment suite à un excès de stress et qui laissent des marques sur le visage. Votre visage sera visiblement plus frais et lumineux !

Alors, c’est parti, voici la recette que je vous propose

Ingrédients :

1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
1 verre d’eau chaude ou de thé vert ou d’une infusion de camomille

Préparation :

Il vous suffit de dissoudre une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans le verre d’eau chaude (ou un verre de thé vert ou de camomille), et de bien mélanger pour obtenir une solution homogène. Trempez deux disques en coton dans ce mélange et les placer sous vos yeux, au niveau des cernes. Laissez agir le mélange pendant une quinzaine de minutes. Vous allez constater immédiatement une nette amélioration ainsi qu’une diminution de l’aspect de vos cernes.

Ensuite, lavez abondamment votre visage à l’eau claire et au savon doux pour enlever les dépôts résiduels de bicarbonate de soude, vaporisez un hydrolat doux (eau de bleuet par exemple), appliquez une crème hydratante sous les yeux (spéciale contour des yeux idéalement) pour optimiser l’efficacité de cette astuce naturelle.

Pour de meilleurs résultats, je vous conseille de répéter, régulièrement, cette petite recette une à deux fois par semaine en fonction de l’importance “des dégâts”!

Voilà mon astuce de la semaine, et par ces temps froids et neigeux il est plus que jamais, agréable de rester chez soi et de se chouchouter!

Comment éviter “la peau de crocodile” en hiver!

Comment éviter “la peau de crocodile” en hiver!

Nous sommes au coeur de l’hiver, il fait froid, il pleut, notre moral est parfois en berne et la peau de notre corps aussi….
Aujourd’hui, je vais vous donner quelques astuces pour éviter ça. Si la peau de vos jambes est sèche, rêche avec parfois des écailles et un aspect rugueux, c’est ce que j’appelle “la peau de crocodile”!
Vous pouvez même ressentir des sensations de tiraillement, de démangeaisons et d’inconfort très gênantes.

Il faut agir!
En premier, choisissez un nettoyage tout en douceur avec un savon saponifié à froid, une huile de douche, ou un gel nettoyant très doux.

Attention, lisez bien les compositions de vos produits et évincez les produits contenant des tensio-actifs sulfatés : sodium laureth sulfate… qui peuvent irriter la peau et accentuer le dessèchement.

Chaque semaine, exfoliez vos jambes pour favoriser l’élimination des cellules mortes.

Attention, le gommage doit être doux pour ne pas irriter votre peau.
Le moins cher et le plus doux, prenez un peu de bicarbonate de soude dans votre main ajoutez y quelques gouttes d’huile végétale, avocat ou argan par exemple, ensuite massez vos jambes pendant 1 à 2 minutes du bas vers le haut.
Pour terminer rincez à l’eau tiède, une eau trop chaude enlève le sébum protecteur de la peau, puis passez le jet de votre douche avec de l’eau plus fraîche des chevilles en remontant jusqu’aux fesses.

Séchez sans frotter trop fort et enfin appliquez quelques gouttes d‘huiles émollientes et anti-déshydratantes sur vos jambes encore légèrement humides (ceci facilite l’absorption des huiles).

Choisissez parmi le beurre de karité, les huiles de Jojoba, Abricot, Avocat, Coco, Rose musquée… ou préférez un soin prêt à l’emploi mais de préférence bio et le plus naturel possible.

Ensuite, hydratez vous de l’intérieur ! Même si l’hiver nous n’avons pas la sensation d’avoir soif, il faut penser à s’hydrater en buvant au moins l’équivalent de huit verres d’eau par jour. Alternez avec des tisanes, des jus de légumes : Carotte, Tomate, les boissons détox…
Surtout évitez les boissons qui n’hydratent pas pleinement : café, boissons gazeuses trop sucrées et boissons alcoolisées.
C’est aussi le moment de varier votre alimentation pour apporter abondamment à votre corps, vitamines, minéraux et acides gras essentiels.

En hiver, ajoutez des fruits secs comme les noix, noisettes, amandes, et des graines de lin, de courge, de sésame… dans vos potages, salades, yaourts !

Pour finir, préférez les huiles de table riches en oméga 3. Limitez ainsi les huiles de Tournesol et de Noix trop riches en oméga 6, pour favoriser les huiles de Colza et d’Olive.

Si vous suivez tous ces conseils, votre peau devrait s’améliorer rapidement….

Passez une bonne semaine, continuez à prendre bien soin de vous…

Les alternatives saines aux produits laitiers

Les alternatives saines aux produits laitiers

Avec une consommation d’environ 53 litres de lait par an par habitant en France en 2014, le lait et les produits laitiers font partie intégrante de nos habitudes alimentaires quotidiennes. Pourtant le Programme National Nutrition Santé nous recommande de consommer maintenant 2 fois moins de produits laitiers par jour.

Et cependant, de plus en plus de personnes constatent qu’elles sont devenues intolérantes aux produits laitiers traditionnels que ce soit à cause du lactose, un sucre inadapté à l’humain, des facteurs de croissance ou encore des polluants que l’on retrouve de plus en plus dans le lait de vache moderne. Alors, quelles sont les alternatives possibles pour remplacer les produits laitiers à l’avenir?

Tout d’abord, il est important de rappeler que l’homme a très bien survécu sans produits laitiers pendant 7 millions d’années. Nos ancêtres avaient une alimentation naturelle sans lait avec une parfaite santé osseuse et n’avaient pas de carences en calcium.

Les laits d’origine animale.

Il y a des alternatives saines au lait de vache traditionnel comme par exemple le lait de chèvre, de brebis ou encore de jument. Le lait de chèvre est particulièrement apprécié pour sa non toxicité parce qu’il contient très peu de polluants, il n’est pas producteur de mucus et de toutes les maladies catarrhales que peut, parfois, provoquer le lait de vache et il est beaucoup plus homogène naturellement, notamment pour sa valeur protéique.

Tous les produits laitiers à base de lait de chèvre sont plus sains et adaptés à l’organisme humain que les produits laitiers traditionnels pour les raisons citées précédemment. Attention, toutefois à éviter les marques abusant des additifs alimentaires.

Les laits d’origine végétale

Ce sont des alternatives saines aux produits laitiers :

Le lait de soja

Le lait de soja est riche en protéines végétales, en minéraux tels que le calcium, le magnésium ou encore le potassium. Le lait de soja a des actions bénéfiques pour la santé notamment la protection des os, la diminution du cholestérol ou encore la diminution de l’hypertension artérielle.

Toutefois, il est important de rappeler que le lait de soja contient des phyto-oestrogènes qui peuvent être considérés comme des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire pouvant déstabiliser l’activité hormonale de la personne qui les consomme. Les phyto-oestrogènes sont des hormones issues de plantes végétales, c’est pourquoi certains spécialistes les considèrent comme non toxiques pour l’organisme humain.

Le lait d’amande

Le lait d’amande est doux, il est riche en fer, en magnésium, en vitamine E. Il ne contient pas de lactose tout comme le lait de soja, c’est pourquoi il peut être une très bonne alternative pour les personnes intolérantes au lactose. Pour les personnes allergiques aux fruits à coques, il est déconseillé de consommer du lait d’amande.

Le lait d’amande permet de prévenir l’anémie par sa richesse en fer même si une anémie résulte la plupart du temps d’un problème d’assimilation plutôt que d’apport. Il prévient également l’ostéoporose et est bénéfique pour le cerveau et les muscles notamment par sa teneur en potassium.

Le lait d’avoine

Le lait d’avoine est riche en fibres. L’avoine est une céréale riche en amidon, un sucre complexe qui nécessite un capital enzymatique suffisant pour être digéré. C’est pourquoi si vous avez des troubles digestifs ou de la constipation, je vous déconseille le lait d’avoine. En particulier si vous êtes intolérant au gluten.

Le lait de coco

Le lait de coco est riche en lipide parce que la noix de coco renferme de bonnes graisses nécessaires à l’organisme en particulier pour le système cardio-vasculaire. Il permet de faciliter le transit, contrôler le poids et permet de réhydrater le corps. Le lait de coco est idéal pour les sportifs mais aussi pour les femmes enceintes.

Ce qui est intéressant, c’est qu’il est même possible de faire vous-même, votre propre lait, pour éviter les additifs alimentaires que l’on peut retrouver dans certaines marques du commerce.
Et ce n’est pas bien compliqué, suivez simplement les étapes suivantes:

– Prenez environ 60 grammes d’amandes et faites-les tremper dans de l’eau froide pendant toute une nuit. Au matin, videz l’eau et rincez les amandes en enlevant la peau parce qu’elle est particulièrement indigeste.
– Prenez 375 millilitres d’eau froide
– Mixez le tout à l’aide d’un mixeur et filtrez le tout avec un filtre pour ne retirer que le liquide qui vous servira de lait. Vous pouvez faire exactement la même chose avec des noix de cajou par exemple en remplaçant les amandes par les noix de cajou, des noisettes, du soja, de la noix de coco, de l’avoine ou tout autre élément avec lequel vous souhaitez faire votre lait fait maison. Après une prise de conscience sur un mode alimentaire pas très sain durant toute ma vie, j’ai beaucoup appris sur les bienfaits d’une alimentation saine pour regagner de la vitalité et améliorer mon état de santé. J’essaie de vous relayer tout ce que j’apprends et que je continue d’apprendre parce que l’apprentissage ne finit jamais…

Passez une bonne semaine …. et prenez bien soin de vous!

Aujourd’hui on s’occupe de nos pieds

Aujourd’hui on s’occupe de nos pieds

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais l’été, j’ai systématiquement les pieds secs! La peau s’épaissit, devient dure ce qui donne des talons secs qui se fissurent facilement donnant même parfois des crevasses douloureuses.

Alors qu’en été, je veux avoir de beaux pieds avec une peau douce comme celle des bébés! Souvent délaissés au cours de l’année, nos pieds subissent en plus les agressions estivales : nous marchons souvent en tongs, en sandales, voir même pieds nus, l’air est plus chaud et sec,… ce sont autant  de situations qui peuvent conduire à la formation excessive de corne, de pieds secs, et d’horribles talons fissurés. Profitons justement des vacances pour prendre le temps de chouchouter nos petits petons!

Voici 5 astuces pour prendre soin des pieds secs !

1) Prendre un bon bain de pieds

Installez-vous confortablement avec un bon livre et immergez vos pieds dans une bassine remplie d’eau tiède (10 à 15 minutes). Évitez une eau trop chaude qui risque de dilater les veines, ajoutez un peu de sel de mer (pas trop non plus pour ne pas dessécher la peau) et l’équivalent d’un petit verre de vinaigre de cidre. Ce bain de pied permet de soulager les pieds et ramollir la corne. Bien rincer à l’eau claire.

Un petit rituel pour se faire plaisir à réaliser une fois par semaine.

2) Bien éliminer la corne

Une fois la peau assouplie il est important de passer à l’étape du ponçage. Cela permet d’éliminer la corne et aide à retrouver une peau douce

Avec une pierre ponce ou un gant de crin, enlevez un maximum de corne (à l’origine des callosités et futures crevasses) :
Sur votre peau encore humide, passez la pierre ponce sur les zones rugueuses en effectuant des petits mouvements circulaires.
Espacez ce soin tous les quinze jours, car la pierre ponce étant un peu abrasive, la peau va alors réagir en produisant encore plus de corne pour la protéger : on obtient alors l’effet inverse de celui recherché. D’où l’importance de bien protéger  ses pieds de la déshydratation chaque jour pour limiter cet effet.

En complément ou à la place,  optez pour une exfoliation avec votre gommage corporel habituel, elle se réalise également sur peau mouillée. Rincez ensuite à l’eau tiède !

Le gommage permet d’éliminer les cellules mortes à la surface de la peau qui épaississent la couche cornée. Si la couche cornée est trop épaisse, les soins hydratants pénètrent moins bien et sont alors moins efficaces.

3) Bien se sécher

Étape que l’on oublie souvent et pour laquelle nous sommes peu rigoureux !

Elle est pourtant indispensable à une bonne hygiène plantaire et pour limiter la transpiration des pieds ou les mycoses. Il est important, après chaque bain ou douche, de bien sécher vos pieds en insistant particulièrement entre chaque orteil.

4) Bien hydrater les pieds comme le reste de son corps

C’est le secret pour limiter la formation de corne et assurer la bonne santé de nos petits pieds.

Une application quotidienne permet d’éviter la formation de corne. Vous pouvez tout simplement utiliser le fluide corps sur vos jambes et terminer par vos pieds ou bien vous masser les pieds avec une huile végétale bien nourrissante (argan ou avocat par exemple), laisser agir les pieds posés sur une serviette le temps d’une petite série télé puis essuyer l’excédent.

5) Se faire un masque pour les pieds

Pour celles qui manquent de temps, et n’arrivent pas à masser leurs pieds chaque soir, vous pouvez alors réaliser très simplement un masque pour les pieds.

C’est tout simple, voici ce que je fais :

Au moment de me coucher le soir, je mélange, au creux de ma main, quelques gouttes d’huile végétale d’avocat et une noisette de beurre de karité, j’applique le tout généreusement et je masse chaque pied. J’enfile ensuite mes socquettes (en coton) et les garde pour la nuit ! Et voilà le tour est joué, en réalisant cela 2 à 3 fois par semaine je garde des pieds doux, lisses et hydratés!
(Vous pouvez également utiliser de la vaseline pure qui sera tout aussi efficace.)

Et vous, avez-vous de petites astuce naturelles pour lutter contre les pieds secs?

Je vous souhaite une bonne semaine!

Soigner ses cheveux au naturel!

Soigner ses cheveux au naturel!

Avec le soleil, le chlore des piscines, ou encore l’eau salée, l’été n’est pas toujours l’ami de nos cheveux. Pour les préserver, les embellir ou simplement les laver en douceur. Il faut suivre quelques conseils.

Avant tout, définir la nature de vos cheveux. Si vos cheveux sont gras, vous n’avez pas trop de soucis à vous faire avec l’été, car c’est surtout aux cheveux secs que cet article s’adresse.

Pour commencer, pensez au bain d’huile, une fois par semaine. Appliquez une huile végétale (ou un mélange d’huiles) sur les longueurs et les pointes en petite quantité. Massez les mèches une à une très doucement pour bien gainer vos cheveux. Laissez poser entre 20 minutes et une heure sous une serviette chaude.

Les huiles végétales à utiliser : Argan, Germe de Blé, Jojoba, Nigelle ou Avocat… le choix est large.

Bien rincer, puis passez au shampooing. Si vous utilisez un shampooing du commerce, les sulfates et les silicones sont à proscrire. Sachez lire les étiquettes pour éviter les ALS  (“ammonium laureth sulfate”, “ammonium lauryl sulfate”) et les SLS (“sodium laureth sulfate”, “sodium lauryl sulfate”) qui sont redoutables!

Si vous voulez vous lancer dans la fabrication de votre shampooing, voici une recette très douce et comme d’habitude, très facile à réaliser.

Pour remplir un flacon de 250 ml environ, achetez une base lavante très douce (précisez pour shampooing dans votre magasin bio), des protéines de blé, de l’huile végétale d’avocat et au choix une huile essentielle soit d’Ylang-Ylang (ma préférée pour les shampooings), de lavande vraie ou lemongrass…

Dans un flacon propre et sec, versez :

– 200 ml de base lavante (80%)

– 22.5 ml de protéines de blé (9%)

– 12 ml de miel (5%)

– 12 ml d’huile végétale d’avocat (5%)

– 2.5 ml d’huile essentielle que vous aurez choisie (1%)

Voilà vous avez réalisé un shampooing très doux.

Un dernier petit conseil pour vos shampooings, n’utilisez que de l’eau très tiède, l’idéal étant de terminer par un rinçage à l’eau froide (citronnée ou vinaigrée) qui refermera bien les écailles de vos cheveux et les fera briller.

Passez une bonne semaine et soignez vous bien!